xoriburu.info
Les animaux de nos villes et campagnes

Brigitte Bardot veut tordre le cou au jeu de l'oie


Lundi 10 Août 2015


Certaines communes du Pays Basque perpétuent le jeu de l'oie lors de leurs fêtes patronales. Cambo a prévu de s'y adonner mercredi. Brigitte Bardot a écrit au maire de la ville pour l'inciter à substituer à l'oie un leurre.




Pendue à un fil, l'oie déjà occise sera décapitée ©V.B.
Pendue à un fil, l'oie déjà occise sera décapitée ©V.B.
Pourquoi ne pas remplacer le corps inerte de l'oie par un leurre confectionné par les Camboars ? Interpellée par des témoignages, Brigitte Bardot a pris sa plume pour écrire au maire de Cambo-les-Bains. En cause le jeu de l'oie - ou de canard dans d'autres communes. Un jeu de l'oie qui ne se joue pas avec des dés, mais une oie tuée.

Avec un leurre, "la ville retrouverait une image éthique"

Ce jeu que d'autres contrées que le Pays Basque pratiquent aussi se joue sur terre ou sur l'eau. Sur un fil tendu en hauteur, une oie est suspendue par les pattes. Les joueurs, à cheval ou sur bateau, vont tenter de lui arracher la tête. Soit à la main lancés au grand galop. Soit à lame, épée ou sabre.

Si dans les temps anciens, l'oie était vivante, elle est aujourd'hui déjà occise avant même de se retrouver cul-par-dessus-tête. Et quelques communes basques, Cambo dans ce cas-ci, organisent le jeu de l'oie pendant leurs fêtes locales.

Or la fondation Brigitte Bardot a reçu des témoignages le dénonçant. « Tuer un animal et s'amuser à arracher sa tête est une occupation bien morbide et irrespectueuse, cela banalise la mort de l'animal ici réduit au rand d'obje »t écrit donc Brigitte bardot au maire de Cambo, Vincent Bru.

La présidente de la fondation lui propose pour conserver « tout le folklore » autour de l'antzara jokoa (jeu de l'oie en basque) de substituer à l'oie un leurre.

« Votre ville retrouverait une image éthique, soucieuse du respect du vivant, qui hélas fait trop souvent défaut dans le Sud-Ouest avec ses nombreuses "festivités" barbares...  » termine-t-elle.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 8 Avril 2018 - 19:58 Les chats prennent la boîte à la Ficoba



1.Posté par Sophie Latour le 11/08/2015 10:40 (depuis mobile)
Crimes Souffrance animale Mort animale Merci Brigitte Bardot

2.Posté par STOP a cette mochete .. le 11/08/2015 13:28 (depuis mobile)
Quel est l intérêt ? Qu on fiche la paix a cette pauvre oie ...beurkkkk quel amusement morbide 😢😈

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement