xoriburu.info
Les animaux de nos maisons

Begiak, l'histoire en rose d'un chiot abandonné


Vendredi 10 Mai 2013


Emotion au Banana Snack qui surplombe la plage d'Ilbaritz à Bidart en ce vendredi midi. Dans les pieds des maîtres des lieux, un jeune chiot trouvé dans une cour de Bordeaux se trémousse. Histoire d'une chaîne humaine de solidarité.




Autour du chiot trouvé à Bordeaux, les hommes se mobilisent ©V.B
Autour du chiot trouvé à Bordeaux, les hommes se mobilisent ©V.B
« Notre fils, étudiant, l'a trouvé dans la cour ceinte d'immeubles à Bordeaux. Personne ne sait d'où il vient et il n'a pas pu y entrer tout seul. Il a dû être abandonné » explique Linda, la mère de l'étudiant alors qu'en ce vendredi midi le soleil a enfin déchiré les sombres nuages de la matinée. Un accent anglo-saxon pointe derrière un français parfait. Au bout de la laisse improvisée, un chiot aux oreilles tombantes.

Le chiot a déjà un surnom Begiak !

Linda et Pascal dissertent sur l'avenir en rose du chiot ©V.B
Linda et Pascal dissertent sur l'avenir en rose du chiot ©V.B
Le poil fauve ébourrifé, l'animal a la démarche encore incertaine propre à son âge. Mignon à souhait, il met à genoux chacun qui le caresse.

Au Banana Snack qui surplombe la plage d'Ilbarritz à Bidart, Florence et Pascal n'ont pas échappé à son charme. L'histoire du chiot émeut d'autant plus que l'animal a eu un traumatisme à l'œil droit. « Deux vétérinaires l'ont examiné. Son œil ne peut pas être opéré : il est perdu » se désole Linda qui cherche la bonne âme qui adoptera le chiot. Et d'ajouter : « Même sans laisse il reste à nos côtés. On s'y attache très vite. »

« Si nous n'avions pas commencé la saison, nous l'aurions pris à la maison, regrettent Florence et Pascal. Il aurait été une compagnie pour Leika, notre chienne âgée. Mais un chiot, il faut être présent pour l'éduquer. Et jusqu'en septembre, nous serons sur la brèche au snack. » Mais justement, hier Florence et Pascal se sont rendus à une venta bien connue à Itxassou. Ils y ont raconté l'histoire de Duc, le nom donné au chiot. Leurs mots ont fait mouche : le maître des lieux qu'ils connaissent se propose de lui ouvrir sa maison. Il vient de perdre son patou, compagnon de quatorze ans.

« Nous allons nous y rendre cet après-midi, s'empresse Linda. Pour rencontrer le propriétaire de la venta... Nous connaissons la route. Duc y sera sans aucun doute bien. » Duc que certains déjà surnomment Begiak, les yeux en Euskara. « Mais il faudra lui apprendre à ne pas courir après les moutons » s'inquiète Linda. Begiak humera-t-il désormais les herbes de la montagne basque ? Ce soir, le chiot le saura.

Virginie Bhat


Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter


Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016





Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement