xoriburu.info
Ecosystèmes

ALT à la pollution !


Dimanche 17 Octobre 2010





Michaël Gil de Muro, entouré de Guillaume et Brice devant un modèle de ALT ©xoriburu.info
Michaël Gil de Muro, entouré de Guillaume et Brice devant un modèle de ALT ©xoriburu.info
Meta it, une toute jeune société installée à la technopole Izarbel de Bidart, vient de lancer un ordinateur révolutionnaire, entièrement recyclable et qui consomme quatre fois moins qu’un appareil courant. Son directeur, Michaël Gil de Muro, outre un solide bagage universitaire et un esprit d’entreprise ultra développé, se distingue par son réel souci de protéger l’environnement dans un domaine où l’on gaspille volontiers : l’informatique.

« On expédie des tonnes de déchets de plastique chez les Indiens et les Chinois alors que l’on peut fabriquer un ordinateur en aluminium entièrement recyclable en aluminium » dit celui qui va être le premier au monde à diffuser une analyse scientifique sur « le cycle de vie des ordinateurs » qui intéresse vivement le CNRS. L’appareil qu’il fait fabriquer pour l’essentiel en Aquitaine, se nomme « ALT », un nom prédestiné pour dire stop au gaspillage. « Outre le fait qu’il soit recyclable et peu encombrant, il entraîne d’intéressantes économies énergétiques : proximité des fabricants, pas de nécessité de climatisation, et une consommation d’électricité très réduite : 25 watts au lieu de 107 pour un appareil « normal ».

Cet ordinateur est destiné à une clientèle d’entreprises et de collectivités locales, qui peuvent multiplier les économies tout en bénéficiant des performances qui leur sont utiles : traitement de texte, tableur, présentation, accès internet, courrier électronique et travail collaboratif. Au delà de ce cœur fonctionnel, il lit parfaitement les vidéos, la musique, permet de retoucher des images simples pour de l’édition de contenus pour sites web…

Inconvénients : il n’est pas conçu pour lire les disques Blu-ray, ne permet pas de manipuler les images au format RAW sorties d’appareils photos professionnels, ne supporte pas les jeux vidéos récents, il n’est pas pratique pour réaliser le montage d’un film de cinéma et ne calcule que lentement les images de synthèses… Résumé : il offre le nécessaire et pas le superflu.

Michaël Gil de Muro et ses amis Guillaume et Brice ont eu l’audace de placer la protection de l’environnement au centre d’une entreprise qui vent des ordinateurs personnalisés (griffe inscrite au laser dans un petit atelier girondin), et qui entend bien se positionner sur un marché brûlant. Les Américains disent volontiers que les géants de la réussite en informatique sont des hippies qui ont conquis les marchés avec des pitbulls. Chez Meta it, on n’a pas de pitbull, mais on croit dur comme fer à la réussite de ALT.

Daniel Deluz


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 6 Octobre 2018 - 23:37 Alternatiba rallie Surfrider à Biarritz

Mercredi 28 Février 2018 - 14:59 Biarritz aime la glisse, même sous la neige


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016




Partager votre site



La puce à l'oreille
04/01/2018

Coup de chapeau : Hegalaldia a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux en 2017

Les tempêtes ne font pas de cadeau aux océans et leurs habitants. Carmen n'a pas dérogé à la méchante règle : elle a laissé sur le rivage biarrot un Guillemot de Troïl pour le premier jour de l'année. Certes l'oiseau était encore vivant mais blessé par les rochers de la plage sur lesquels les vagues l'ont jeté. Heureusement un passant passait par là et ramena le naufragé au centre de sauvegarde de la faune sauvage Hegalaldia. Un centre qui a terminé l'année deux mille dix sept sur les chapeaux de roue : il a accueilli deux mille cent quatre-vingt-neuf animaux ! Un nouveau record. Oiseaux marins, oiseaux des forêts ou des villes, petits mammifères... l'équipe n'a pas baissé les bras encore une fois. Chapeau. Espérons que les conditions climatologiques reviennent à plus de calme. Les oiseaux de l'océan se souviennent encore de la tempête Qumaria en 2014.




On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement