Les animaux de nos maisons

Séquestré quatre ans, un galgo retrouve son maître


Mardi 26 Février 2013


Voilà quatre ans, le lévrier Chapapote avait été dérobé à ses propriétaires. L'ADN de ce champion de courses a permis à la Guardia Civil de démanteler un réseau de trafiquants de galgos en Espagne. Et à Chapapote de regagner son foyer.




Il s’appelle « Chapapote », ce qui peut se traduire par Bitume ou Asphalte. Ce véloce galgo, lévrier de course espagnol, avait gagné tant et tant de concours et de prix divers que sa semence était devenue très chère : entre 600 et 1000 euros la saillie. C’est ce qui amena un réseau de malfaiteurs, une bande déjà connue des services de police, à l’enlever voici quatre ans, et à l’utiliser à leur profit. Et quel profit ! En quatre ans, le merveilleux coureur leur a rapporté 500.000 euros !

L'Adn du galgo ne trompe personne

Les gangsters, peu soucieux de la santé de l’animal, lui avaient extrait, au prix d’un acte chirurgical rudimentaire, sa « puce », et l’avaient rebaptisé « Lili el Pastor », nom curieux pour un Galgo qui, s’il foule volontiers le bitume et les cendrées, ne garde jamais les troupeaux. L’infortuné lévrier, privé de l’affection de sa famille, se vit contraint de vivre une existence nomade dont chaque étape était une séance de monte tarifée au prix fort. Et pendant ce temps là, son maître se désolait.

Mais il existe en Espagne des structures qui permettent de faire échec aux malfaiteurs les mieux organisés. Et tout d’abord la Real Federacion de Galgos, qui outre les puces et tatouages, conserve la trace ADN des chiens, surtout des grands reproducteurs. Cette précaution permit de s’apercevoir il y a six mois que le dénommé Lili el Pastor avait l’ADN de Chapapote. Ensuite la Guardia Civil, qui possède une section spécialisée dans les problèmes d’atteintes à la nature et aux animaux. Saisis, par la Real Federacion, les policiers ouvrirent une enquête qui aboutit quelques mois plus tard au démantèlement du réseau, à l’arrestation des membres de la bande organisée, convaincue de 29 délits, principalement des enlèvements d’étalons et de femelles reproductrices (1).

Lorsque les officiers récupérèrent enfin Chapapote, celui-ci était très amaigri et affaibli. Pendant un mois, ils le soignèrent dans leur caserne d’El Pardo, près de Madrid, et purent enfin le remettre à son vrai maître. Malgré les quatre ans de séparation, l’homme et la bête se reconnurent immédiatement. En retrouvant son chien, le maître ne put retenir ses larmes. Chapapote, lui, a retrouvé sa maison, ses familiers et son identité. Et il pense que la Guardia Civil, réputée pour sa sévérité, est en réalité une bande de chics types.


(1) Outre le vol de galgos réputés, le réseau parvenait à truquer les courses, comptant parmi ses membres des techniciens dans différentes compétitions de galgos. A délit de vol, s’ajoute donc trucage de courses, mauvais traitement à animal, falsification de documents.

Daniel de Luz




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com