Les animaux de nos villes et campagnes

Pyrénées : les brebis connectées


Dimanche 14 Décembre 2014


Des clôtures virtuelles, des enclos intelligents, des brebis connectés par GPS à leurs bergers... Les acteurs du projet transfrontalier Agripir ont présenté vendredi cinq projets où demain l'agriculture de montagne s'appropriera des nouvelles technologies dernier cri.




Les ingénieurs de l'Estia à Bidart et de Vicomtech au Pays Basque Sud travaillent ensemble sur le projet E Pasto, une clôture virtuelle ©V.B.
Les ingénieurs de l'Estia à Bidart et de Vicomtech au Pays Basque Sud travaillent ensemble sur le projet E Pasto, une clôture virtuelle ©V.B.
Des drones face au loup dans les Pyrénées ? Le projet paraît peut-être fou, mais d'ici quelques années, il pourrait devenir réalité. « Des drones pour effaroucher le loup, explique Paul Laborde, chargé d'affaires à l'Icam de Toulouse. Le loup est une espèce intelligente ; jusqu'à présent il est parvenu à déjouer en quelques semaines tous les systèmes d'effarouchement classiques : ultrasons... »

Les bergers connectés à leurs troupeaux

Avec le projet pilote E Pasto, un boîtier d'à peine 30 grammes permettra de connecter les troupeaux à leurs éleveurs ©V.B.
Avec le projet pilote E Pasto, un boîtier d'à peine 30 grammes permettra de connecter les troupeaux à leurs éleveurs ©V.B.
Des drones, des enclos intelligents et des clôtures virtuelles, des brebis connectées à leurs bergers, des chevaux suivis par GPS dans les estives pyrénéennes, des éleveurs une tablet en main... Les nouvelles technologies ne sont pas loin d'entrer dans le quotidien des agriculteurs de montagne.

Ce fut justement le but des treize partenaires du projet Agripir ces trois dernières années afin de revaloriser l'agriculture de montagne. Treize partenaires qui entre sciences de l'innovation et agriculture de montagne ont aménagé un pont. Technologie spatiale avec Aerospace Valley de Toulouse, comportement de la faune sauvage avec l'Inra, technologie de l'interaction visuelle et communications avec Vicomtech au Pays Basque sud, technologie industrielle avec l'Estia... Installés des deux côtés des Pyrénées, les treize partenaires, le chef de file étant Agri Sud Ouest, ont fédéré plus de 110 autres organismes autour de leur projet transfrontalier financé entre autres par des fonds européens.

Les ingénieurs ont quitté leurs laboratoires, les éleveurs leurs troupeaux. Et de leurs rencontres et dialogues dans les territoires français, basques et catalans ont émergé, outre le projet pilote e-Pasto, clôtures virtuelles pour la géolocalisation et le contrôle des troupeaux, où l'Estia est partenaire, quatre autres projets innovants.

Et c'est entre les murs de l'école supérieure des technologies industrielles avancées à Bidart, que les acteurs des cinq projets sont venus les présenter vendredi 12 novembre. Une présentation organisée lors du dernier séminaire d'Agripir de l'année.

Des enclos intelligents protègeront les brebis des prédateurs

Nous travaillons sur des enclos intelligents pour protéger les troupeaux des grands prédateurs explique Paul Laborde de l'Icam à Toulouse ©V.B.
Nous travaillons sur des enclos intelligents pour protéger les troupeaux des grands prédateurs explique Paul Laborde de l'Icam à Toulouse ©V.B.
« Notre projet, Live - Pre Life a pour but d'améliorer la cohabitation entre les grands prédateurs et les éleveurs dans les estives des Pyrénées, poursuit Paul Laborde. Nous nous intéressons d'abord au loup qui en Catalogne est le premier grand prédateur auquel les éleveurs ont à faire face. Nous collaborons avec les instituts de la communauté sur le sujet. »

Avec neuf autres partenaires, les ingénieurs de l'Icam de Toulouse travaillent sur le développement d'enclos intelligents. « Des enclos que les bergers peuvent déplacer facilement et qui s'intègrent dans leur environnement, précise Paul Laborde. L'éleveur, ses brebis dotées de puces, devra pouvoir les rentrer et sortir à distance. » Ces enclos intelligents protègeront les animaux domestiques des prédateurs. Et c'est là l'un des autres aspects du projet Live - Pré Life : détecter assez tôt la présence des loups dans les environs et les effaroucher s'ils venaient à s'approcher du troupeau. Un rôle que pourraient justement jouer des drones !

« Nous avons déposé notre dossier dans le cadre du programme Life pour obtenir des financements il y a deux mois. Nous attendons une réponse en début d'année prochaine. Le projet doit se développer dès 2015 sur cinq ans. Avec des tests sur le terrain. Le but est que les éleveurs puissent s'approprier des outils innovants que nous développerons. » La révolution technologique est en marche dans les estives pyrénéennes.

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Août 2016 - 18:36 Au chaud les Moineaux

Mardi 29 Mars 2016 - 16:16 Cruauté à l'abattoir de Mauléon



1.Posté par Kaluszynski le 05/01/2015 19:41
et le crowdfunding pour développer ces technos !!

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 965 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com