Les animaux de nos villes et campagnes

Les truies ne voient pas vraiment la vie en rose


Mardi 18 Décembre 2012


Une jolie truie sur un lit de paille ? C'est une image d'Epinal que peu de truies connaissent en France. Ni dans l'Union européenne. La plupart d'entre elles mettent bas dans des élevages intensifs où l'herbe n'a pas sa place. Au premier jour de l'an, une nouvelle législation entrera en vigueur pour un peu de mieux-être animal.




Malheureusement, toutes les truies n'allaitent pas leurs petits dans le foin ni les fougères comme certains élevages de porcs le pratiquent ©V.B
Malheureusement, toutes les truies n'allaitent pas leurs petits dans le foin ni les fougères comme certains élevages de porcs le pratiquent ©V.B
« Tous les élevages français ne seront pas en conformité avec la loi relative au bien-être des truies gestantes au 1er janvier prochain, relève Ghislain Zuccolo, directeur de la Pmaf, Protection mondiale des animaux de ferme. Les uns ont cru que leurs syndicats obtiendraient un délai supplémentaire. Les autres ont hésité à investir alors que le cours du porc a baissé ces dernières années. Ils ne savaient pas trop s’ils poursuivraient leurs activités. Mais les cours ont repris à la hausse... »

Les truies et les porcs sont des animaux sociaux

Jusqu’à présent, la vie des truies en élevages intensifs n’avait rien de rose. Jeunes, les cochettes étaient certes élevées en groupe. Huit à neuf mois de répit avant que leur maturité sexuelle les amène vers un nouvel environnement. Celui des cases individuelles où elles ne pouvaient pas se retourner. Une seule alternative : se coucher ou se lever. Elles allaient y passer leur temps entre insémination artificielle, gestation et mise bas. Puis rebelote, aussitôt les porcelets sevrés.

Des cases individuelles contre nature : les cochons, truies ou porcs, sont des animaux très sociaux. Ils vivent en groupe, hiérarchisé. Le plus gros est le chef de file. Omnivores, ils passent leur temps à chercher la nourriture, fouiller le sol...

« Les truies ont un comportement de nidification avant la mise bas : elles creusent dans la paille un nid ! » ajoute Ghislain Uccello. Dans leurs cases individuelles exiguës, les truies présentaient souvent des stéréotypies (comportements anormaux répétés et sans utilité) : mâchouillement des barreaux, aller-retour de la mâchoire sur les barreaux, etc.… Signes d'un mal-être certain. Ce mal-être concernait quand même quasi toutes les truies en France : 95% des élevages de porc sont intensifs.

Les truies gestantes devront rester en groupe

Un petit instant de bonheur ©V.B
Un petit instant de bonheur ©V.B
En 2001, l’Union européenne adoptait une directive sur le bien-être des truies gestantes. Elle demandait entre autres qu’au 1er janvier 2013 les truies soient maintenues en groupe pendant environ deux mois et demi pendant leur période de gestation (à partir de quatre semaines après la saillie jusqu'à une semaine avant la mise bas). Et ce dans toutes les exploitations d’au moins dix truies. Les élevages avaient donc plus d'une décennie pour se préparer à cette nouvelle donne et investir dans des nouvelles installations. Les Etats les y ont aidés financièrement.

A l’automne dernier, seuls le Royaume-Uni, la Suède et le Luxembourg, semblaient être dans les clous quant au respect de cette nouvelle réglementation. Les trois pays ont même déclaré à la Commission européenne qu’ils respectaient déjà l’interdiction à venir. Et selon les renseignements fournis à la Commission par les autres États membres, seize d’entre eux seraient en conformité avec cette interdiction d’ici son entrée en vigueur.

Si certains professionnels ont espéré un report de l’application de la directive, ils ont déchanté en octobre. De fait, la Commission européenne a campé fermement sur ses positions et a intensifié ses appels aux pays retardataires pour que l’interdiction des stalles individuelles pour les truies soit pleinement appliquée dès la date fatidique.

John Dalli, commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs, avait déclaré à cette occasion dans un communiqué : «Les consommateurs européens attendent des produits de bonne qualité et les éleveurs veulent un marché concurrentiel dans des conditions équitables. Arriver à concilier ces aspects avec les enjeux économiques actuels dans le secteur européen de l’élevage s’avère une tâche extrêmement ardue. Les États membres ont eu douze ans pour appliquer les dispositions de cette directive, la Commission usera donc de tous les pouvoirs légaux dont elle dispose et prendra des mesures à l’encontre des États qui manqueraient aux règles sur les conditions de stabulation des truies.»

A quand la paille pour les truies ?

Le regroupement des truies en gestation pendant deux mois et demi est un premier pas vers leur mieux-être. Pour autant, il n’est pas suffisant ont toujours dénoncé les associations de protection animale.

Ainsi la Pmaf qui a ouvert un site dédié au bien-être des porcs explique-t-elle : « Pour répondre aux réels besoins des truies, il faut aller au delà des textes de loi. Les truies doivent être élevées en groupe pendant toute la durée de gestation et disposer d'une litière de paille. Elles peuvent alors explorer leur territoire, fouiller le sol, interagir avec les autres truies et construire un nid pour leurs petits. »

Les associations appellent les consommateurs de viande de porc à préférer la viande de porc biologique ou de la viande de porc élevé en plein air ou élevé en liberté - Label Rouge. Leurs truies y connaissent une vie plus rose.

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Août 2016 - 18:36 Au chaud les Moineaux

Mardi 29 Mars 2016 - 16:16 Cruauté à l'abattoir de Mauléon


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 847 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com