Eko-société

Les opposants à la corrida à Bayonne


Mardi 9 Juillet 2013


Voilà 160 ans, la première corrida est officiellement organisée à Saint-Esprit. Voilà 120 ans, Bayonne a construit ses arènes. Pour célébrer ces deux funestes anniversaires, les associations anti taurines appellent à la mobilisation à Bayonne le 9 août prochain.




Qu'ils soient de corrida espagnole ou portugaise, les associations demandent que les taureaux restent dans leurs champs ©DdL.
Qu'ils soient de corrida espagnole ou portugaise, les associations demandent que les taureaux restent dans leurs champs ©DdL.
C’est en 1853 que la corrida pose officiellement son premier sabot en France. En août de cette année-là, plusieurs courses de taureaux sont organisées à Saint-Esprit, petit village alors aux portes de Bayonne qui deviendra par la suite un de ses quartiers. Le couple Impérial, Napoléon III et Eugénie de Montéjo qui soutient l’initiative, y assiste.

Quarante ans plus tard, Bayonne se dote des arènes Marcel Dangou que l’on connaît aujourd’hui. Pour célébrer ce double anniversaire, le 9 aout prochain, deux mondes vont se retrouver à Bayonne. D’un côté les aficionados que la ville invite à assister à un spectacle des anniversaires.

Le 9 août prochain, les opposants à la corrida manifesteront place de la Liberté

De l’autre, les associations opposées à la corrida qui appellent à la mobilisation place de la Liberté dès 14h30. Le Crac Europe et le tout nouveau collectif Euskal Herria Bayonne anti corrida invitent les opposants à se joindre à eux « pour une distribution de plusieurs milliers de tracts dans toute la ville, afin d’informer les Bayonnais de la cruelle réalité de la corrida et de ce scandaleux anniversaire. Une grosse surprise est en préparation. »

Soutenues par la fondation Brigitte Bardot, la Flac, L214 et Animal Cross, les deux organisations, outre la cruauté des corridas, dénoncent la gabegie publique. « En période de crise économique grave, n’est-il pas temps enfin de consacrer les fonds publics à résoudre les problèmes de notre société plutôt que de continuer à torturer des animaux pour s’amuser, argue leur tract. En 2011, à Bayonne la corrida a représenté 415 000 euros de déficit. En 2012, trois corridas furent annulées sur les sept prévues. A quand la fin de la torture codifiée ? »

Codifiée depuis 1951 seulement par un texte de loi. En fait par l’article 521-1 du code pénal qui débute en ces termes : « Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.  »

Pour autant deux exceptions sont intégrées en 1951. La première concerne les corridas. « Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. » Une exception que la Conseil constitutionnel a déclarée conforme à la Constitution (1). La seconde exception intéresse les combats de coq. Mais ceux-ci semblent être un autre combat. Aujourd’hui, la corrida est inscrite au patrimoine culturel immatériel de la France ! Une inscription dénoncée par les associations de protection animale.



(1) Décision n° 2012-271 QPC du 21 septembre 2012

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Coup d'aile des oiseaux bleus sur le Pays Basque: Un vol, puis deux, puis trois... Ce mardi matin pris par le frima… https://t.co/N2JIMYlHuB
Mercredi 15 Novembre - 09:14
xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 1015 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com