Les animaux de nos maisons

Les galgos seront au vide-greniers du Biarritz-Olympique


Jeudi 9 Mai 2013


En dépit de la mobilisation européenne autour du sort funeste des galgos espagnols, rien ne paraît bouger outre-Pyrénées. Pour participer à leur protection et favoriser leur adoption, Europe des lévriers participe au vide-grniers du Biarritz Olympique le 19 mai prochain. Etat des lieux avec l'association.




Les galgos sont de formidables compagnons de vie ©V.B
Les galgos sont de formidables compagnons de vie ©V.B
On leur tresse des lauriers. On les pend haut et court. On les porte sur les podiums de la victoire. On les enterre vivant. Honoré ou honni, le galgo vit dans l’ombre et dans la lumière. Le galgo est ce lévrier qui court les campagnes espagnoles. Devant lui un lapin. Derrière lui, les chasseurs. Tous derrière et lui devant. Le galgo court ainsi depuis des siècles dans ces chasses effrénées. Mais quand il rate son coup, le coup de grâce souvent lui est porté. Moins souvent d’un coup de fusil que de bâton. Coup de pelle dans la terre que l’on creuse. Coup de corde au cou que l’on hisse à la branche de l’arbre.

Europe des lévrier chaque mois part chercher des galgos en Espagne pour leur placement en France

Le sort des galgos en Espagne a mobilisé l'Europe ©V.B
Le sort des galgos en Espagne a mobilisé l'Europe ©V.B
Le constat est amer : le galgo qui arrive en bout de course est toujours aussi malmené aujourd’hui qu’hier. En dépit des actions répétées de ses protecteurs. Et pourtant le galgo est sans doute l’une des seules races canines européennes qui a autant mobilisé les associations de protection animale en Europe (1) ! Le galgo abandonné, le podenco rescapé des enfers a même tissé autour de son sort désespéré des réseaux internationaux d’adoptions. Il est vrai qu’il est un formidable compagnon de vie avouent ces protecteurs. Alors c’est vers l’Allemagne, les Pays-Bas... ou la France que des camions partent d’Espagne. A l’intérieur des galgos sauvés de la mort que des adoptants allemands, néerlandais... voire français vont accueillir dans leurs foyers.

C’est justement la vocation de l’association française Europe des lévriers crée en 2006. Sa présidente, Béatrice Monnet, chaque mois, quitte la région parisienne pour Madrid. Elle y rejoint la vice-présidente de l’ong, de nationalité espagnole, qui tient une pension et accueille les galgos rescapés d’Andalousie, d’Estrémadure, de Castille la Mancha... Des communautés où la chasse au galgo bat son plein. Et chaque mois, elle remonte quelques-uns de ces chiens qui seront adoptés en France. « Nous ne choisissons pas les chiens que nous placerons. Ce sont les refuges espagnols qui nous contactent. Des refuges qui ont très peu de moyens. Notre association y veille. »

« Il y a encore deux ans, nous parvenions à placer ainsi quelque 250 galagos par an, relève Béatrice Bonnet. L’an dernier, nous sommes tombés à 170 ! Cette année... Je crains le pire : la crise économique sévit qui freine les adoptions. Non seulement rien ne bouge en Espagne, mais le marché des adoptions sature. C’est d’autant plus inquiétant que les adoptants européens deviennent de plus en plus exigeants : ils veulent des chiens jeunes et beaux ! Or la misère touche aussi de plus vieux chiens et les blesse ! Les refuges espagnols se découragent... Si au moins on pouvait obtenir le contrôle des naissances »

L'argent récolté lors des vide-greniers sert la cause des galgos

"Si au moins les naissances pouvaient être maitrisées" soupire la présidente d'Europe des lévriers ©V.B
"Si au moins les naissances pouvaient être maitrisées" soupire la présidente d'Europe des lévriers ©V.B
« Lorsque Béatrice revient vers la France, elle passe par le Pays Basque, relate Annie Iriarte-Chrisostome, relais de l’association dans le sud ouest. Elle s’arrête à Irun pour que les chiens se dégourdissent les pattes. Nous l’y attendons pour les promener un peu. Ici nous pouvons compter sur une quinzaine de bénévoles. Souvent ils ont déjà adopté un galgo. »

SI le sauvetage de ces animaux s’appuie sur la bonne volonté humaine, il n’en est pas pour autant totalement gratuit : les chiens ont souvent besoin de soins, toujours de nourriture, d’identification et de vaccins. C’est la raison pour laquelle l’Europe des lévriers fait appel à la générosité du public.

C’est dans ce cadre que l’association participera au vide-greniers du Biarritz Olympique qui déroulera ses étals au stade d’Aguiléra, à Biarritz, le dimanche 19 mai. « Nous avions récolté 880 euros au vide-greniers à Itxassou, se souvient Annie Iriarte-Chrisotome. Tout a été reversé à l’association. Comme le sera l’argent de nos ventes lors de la manifestation du BO. »


(1) Il existe de nombreuses associations de protection animale qui en Espagne prennent sous leurs ailes les galgos. En Esukadi, l'une d'elles se nomme Galgo Leku

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 895 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com