Ecosystèmes

Le patrimoine géologique du Gipuzkoa entre dans la cour des Grands


Mercredi 6 Octobre 2010


Onze nouveaux sites ont intégré le réseau mondial des géoparcs créé en 2004 sous l'égide de l'Unesco. Parmi lesquels au Pays-Basque sud, la côte du Gipuzkoa. C'est le patrimoine géologique qui est le sésame pour entrer dans la cour des Grands.




Le patrimoine géologique du Gipuzkoa entre dans la cour des Grands
La côte du Gipuzkoa fait désormais partie du Réseau mondial des géoparcs nationaux créé en 2004 sous l'égide de l'Unesco. Aux prémices de ce réseau mondial, un réseau européen né quelques années auparavant.

C'est à l'occasion de la conférence européenne des géoparcs sur l'ile de Lesvos en Grèce ces cinq derniers jours que l'annonce a été faite. Dans un communiqué, l'Unesco déclare que le géoparc du Gipuzkoa "témoigne d'une relation unique entre le patrimoine géologique, naturel et culturel. Les spectaculaires falaises côtières et plates-formes d'abrasion de la Côte cantabrique sont bordées d'un paysage de montagnes s'élevant à des hauteurs de 1 000 mètres. Ce géoparc est chargé d'une longue histoire culturelle dont témoignent notamment les peintures rupestres, les artefacts chamanistes et la magnifique é́glise gothique Santa Maria la Real située à Deba."

Pour proposer sa candidature au statut de géoparc, le site doit posséder un patrimoine géologique "d'une importance exceptionnelle quant à ses qualité́s scientifiques, sa rareté, sa valeur esthétique ou éducative. Il doit aussi disposer d'une solide structure de gestion et avoir des limites bien définies et une superficie suffisante pour permettre au site un développement économique durable, notamment grâce à l'essor du géotourisme.

Aux cotés de la côte du Gipuzkoa, dix autres sites ont été intégrés dans le réseau mondial des géoparcs. Réseau dont le but est le développement des collaborations entre les différents acteurs. En France, deux sites ont déjà obtenu ce label : le Parc naturel régional du Lubéron et la Réserve géologique de Haute-Provence.

Ester Gran

Tags : Gipuzkoa



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Avril 2016 - 16:45 Carpe Diem, le monstre de la Nive

Vendredi 5 Février 2016 - 15:11 Un petit air de printemps sur Mouriscot


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 886 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com