Les animaux de nos maisons

Le massacre des chiens errants de Roumanie soulève les cœurs


Mardi 27 Mai 2014


Mardi, les associations de protection animale devraient rencontrer l'ambassadeur de Roumanie à Paris. Pétitions en main, elles demanderont que cesse le massacre. Le massacre programmé des chiens errants du pays.




Le 17 mai dernier, la fondation Brigitte Bardot organisait une manifestation en faveur des chiens errants de Roumanie
Le 17 mai dernier, la fondation Brigitte Bardot organisait une manifestation en faveur des chiens errants de Roumanie
Le 17 mai dernier, dans les rues de plusieurs cités du monde, des pancartes brandies : non au massacre des chiens errants de Roumanie. Les mains que les brandissaient répondaient ainsi à un appel lancé par le monde de la protection animale. A Pau, c'est à l'initiative de Daniel Raposo, délégué départemental de la fondation Brigitte Bardot qu'une manifestation s'est formée.«  J'ai donc organisé, comme d'autres villes en France, un rassemblement avec quarante-cinq personnes, commente ce militant de la protection animale. Par ailleurs nous avons obtenus 350 signatures sur le stand de la fondation. »

Bucarest abriterait 60 000 chiens errants dans ses rues

Depuis de nombreuses années, la Roumanie est pointée du doigt pour sa politique à l'encontre de ses chiens errants. Des chiens dont les populations dans les villes et les campagnes explosent. On les estime à 60 000 à Bucarest. Les autorités roumaines ont tenté d'enrayer le phénomène. Souvent par les captures et l'euthanasie de masse. Selon l'association internationale Four Paws, 144 000 chiens auraient ainsi abattus dans la capitale roumaine entre 2001 et 2008. En pure perte estime l'organisation pour qui une autre méthode existe : la stérilisation.

Des associations locales de protection animale sont montées au créneau. Elles ont créé des refuges, recueillant les animaux abandonnés des rues. Elles ont promu la stérilisation pour enrayer la prolifération canine et, comme pour les chats libres en France, en ont relâchés. Certaines ont même réussi à engager les collectivités locales dans leur combat.

Une méthode de gestion des populations canines des rues promue par l'Organisation mondiale de la santé animale pour lutter contre la rage. C'est ainsi que la même association Four Paws est parvenu à capturer, stériliser et relâcher 100 000 chiens sur le territoire roumain.

Les associations françaises de protection animale montent au créneau en Roumanie

Les associations locales n'ont pas souvent le nerf de la guerre en mains : l'argent leur fait défaut et pour stériliser et pour nourrir et pour soigner... Souvent elles sont soutenues par des organisations internationales parmi lesquelles des ong françaises.. La fondation 30 millions d'amis soutient le programme de stérilisation d'une vétérinaire Nina à hauteur de 4 000 euros.

C'est en 1998 que Brigitte Bardot se rend pour sa part à Bucarest. Elle y rencontre le maire et le président de la république. Prémices d'un accord pour mener à bien des campagnes de stérilisation et de vaccination. Le projet capotera finalement en 2001 lorsque la ville change de maire après des élections municipales. Si la ville tourne le dos à la fondation et reprend ses euthanasies massives, l'organisation française vient en aide aux refuges locaux. Depuis 2006, la fondation a annoncé qu'elle avait consacré deux millions d'euros aux animaux de Roumanie.


La loi roumaine permet l'euthanasie des chiens après 14 jours de garde dans un refuge

Mais en septembre dernier, un drame est survenu. Un enfant attaqué par des chiens est mort de ses blessures. Et la réaction des autorités roumaines n'a pas tardé. Le Parlement roumain a aussitôt adopté une loi qui était dans les tuyaux. Le texte autorise les refuges à euthanasier les chiens non réclamés par leurs propriétaires après 14 jours de fourrière s'ils manquent de place, de nourriture ou de médicaments pour les soigner !

A titre de comparaison, en France, les fourrières gardent les animaux capturés pendant un délai franc de 8 jours ouvrés. Si les animaux ne sont pas réclamés, ils sont considérés comme abandonnés et deviennent la propriété de la fourrière. Ils peut alors être cédés gratuitement à une association de protection des animaux qui dispose d’un refuge pour leur adoption. L’euthanasie ne peut intervenir que si les animaux sont considérés par un vétérinaire comme non adoptables, dangereux, ou trop malades.

Et cet hiver, les sociétés de capture sont partis à l'assaut des chiens errants de Roumanie. Une prime à la clef pour chaque animal pris sans leurs filets. Leurs équipes sont soupçonnées ne pas faire dans la dentelle. Au point parfois de se saisir de chiens dans les mains de leurs propres familles ! Et les chiens sont envoyés dans des structures où les conditions de détention sont épouvantables selon Four Paws : cages exigües, manque de soins et de nourriture.

Des pétitions conte le massacre des chiens de Roumanie

Le 21 mars dernier, une équipe de capture de l'Aspa, autorité locale pour la gestion des chiens errants de Bucarest est même entrée illégalement dans un refuge tenu par l'association Four Paws.

Les hommes ont enlevé dix-huit chiens au lasso. Dans la plus grande violence. Hurlements à la mort des chiens qui tentent d'échapper au lasso, le corps arc-bouté. Jetés sans ménagement dans des cages exigües, certains sans doute morts étranglés... Des images qui font froid dans le dos. Four Paws a d'ailleurs porté plainte.

C'est donc ce massacre programmé que les associations de protection animale françaises et autres dénoncent. Toutes ont mis en ligne leurs pétitions qui demandent au Premier ministre roumain, Victor Ponta d'abandonner cette loi et d'agir autrement. Autrement en adoptant une politique plus respectueuse du bien-être de ces chiens.

Ces associations promeuvent la sensibilisation des propriétaires à la stérilisation de leurs animaux familiers et la gestion des populations de chiens errants basée sur leur capture, leur stérilisation et leur remise en liberté.

Demain donc la fondation Brigitte Bardot et d'autres associations devraient donc remettre leurs pétitions à l'ambassadeur roumain à Paris.

Le sort des chiens errants n'est pas du ressort de l'Union européenne

Le mal-être des chiens de Roumanie est remonté jusqu'au Parlement européen où des eurodéputés ont parfois interpellé la Commission européenne. Déjà en 2011, le parlement avait adopté une déclaration où il demandait aux Etats membres de l'Union européenne d'adopter des politiques de gestion des populations canines appuyées sur les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé animale. Et en septembre dernier alors que la Roumanie adoptait sa nouvelle loi, l'intergroupe sur le bien-être et la protection des animaux du Parlement européen a appelé dans une lettre le président roumain Basescu à cesser l'abattage systématique des cheins errants.

Mais jusqu'à présent, l'Union européenne n'a pas réagi car la gestion des chiens - ou des chats - errants est du seul ressort de ses Etats membres. Seuls les mouvements commerciaux et non commerciaux des animaux de compagnies, chiens, chats et furets, entraient dans le cadre des compétences de l'UE. Et contrairement à ce qu'il aurait été parfois dit, la Commission européenne n'a jamais aidé financièrement un pays membre à mener des campagnes de stérilisation des populations des animaux errants, même au titre de la lutte contre la rage.

La donne pourrait-elle changer ? Dans le cadre de la stratégie de l’Union européenne pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2012-2015, la Commission a décidé de se pencher sur le bien-être des chats et des chiens. Seul bémol : seuls les animaux faisant l'objet de pratiques commerciales sont concernés. Le sort des chiens errants sera-t-il évoqué ?

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Coup d'aile des oiseaux bleus sur le Pays Basque: Un vol, puis deux, puis trois... Ce mardi matin pris par le frima… https://t.co/N2JIMYlHuB
Mercredi 15 Novembre - 09:14
xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 1019 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com