Coin des arts

La nature contée de Nathalie Cariot


Dimanche 5 Mai 2013


Enzo, Toto et Tipia... Les héros de trois contes que Nathalie Cariot a écrits et raconte au musée de la mer de Biarritz. Au fil de l'histoire du phoque, du requin marteau et de la tortue, la conteuse emporte les enfants vers la nature qui les entoure.




De l'observation des phoques du musée de la mer, est née l'histoire d'Enzo ©V.B
De l'observation des phoques du musée de la mer, est née l'histoire d'Enzo ©V.B
« En Bretagne, j’animais déjà des ateliers d’arts plastiques et d’écriture dans les écoles. Et j’écrivais des histoires pour enfants que je leur contais ensuite. D’ailleurs j’ai édité un premier roman à leur intention : Tire Bouchon et Garenne. L’histoire d’un petit cochon qui s’échappe d’un grand élevage. J’observe toujours le monde animal qui m’entoure... » Nathalie Cariot a plusieurs flèches à son arc : plasticienne, auteur de contes.... Et une corde sensible : l’écologie. « L’écologie dans tous les sens, précise la conteuse qui voilà un an et demi a quitté la Bretagne pour le Pays Basque. Respect de l’environnement, respect des mots et des pensées... »

Nathalie Cariot laisse aller sa plume à trois contes

Nathalie Cariot, conteuse pour enfants, a une corde sensible : l'écologie
Nathalie Cariot, conteuse pour enfants, a une corde sensible : l'écologie
« Arrivée au Pays Basque, j’ai multiplié les rencontres pour y lancer mon activité. Marion du musée de Mer m’a reçue. C’est ainsi qu’est née l’idée de ces trois ateliers matinaux destinés aux enfants » ajoute la conteuse qui s’est lancée dans l’écriture d’un second roman. Le seul impératif : tenir compte des animaux qui vivent dans les aquariums. La conteuse laisse aller sa plume pour trois œuvres : Enzo a disparu, Toto le requin marteau et Tipia la petite tortue

Des phoques que le musée abrite est née l’histoire d’Enzo. Enzo un jeune phoque que sa mère, partie pour se nourrir avec sa colonie, a perdu. La maman phoque part à la recherche de son rejeton. Elle rencontre les mouettes qui l’affolent : l’orque grincheux, le requin solitaire... rôdent. Mais le grand cormoran qui a l’œil sur tout remet les pendules à l’heure. C’est un bateau qui a emporté Enzo le jeune phoque. Et le grand cormoran et l’orque grincheux et le calamar géant et le requin solitaire entravent le navire ravisseur qui relâche Enzo... « Le conte aborde de façon très douce le commerce du phoque. Pour autant tous mes contes se terminent bien. Les enfants ont besoin d’espoir. »

Lundi matin au musée de la mer de Biarritz, les enfants s'immergeront dans l'histoire de Tipia, la petite tortue

Toto le requin marteau, entre conte et réalité ©V.B
Toto le requin marteau, entre conte et réalité ©V.B
« Les ateliers sont toujours interactifs et se déroulent en plusieurs étapes : un conte autour des animaux, des hommes, des chansons puis un quiz. Les animations intéressent les plus petits et les plus grands. Au musée de la mer, ce jeune public a entre 4 et 12 ans. » Des quiz qui permettent aux enfants d’en connaître un peu plus sur la nature qui les entoure. Nathalie Cariot a inventé Gigi pour fil conducteur de ces matinées. Gigi qui ne comprend jamais rien mais veut savoir !

« Quel est le principal prédateur de la tortue ai-je déjà demandé aux enfants. L’un a répondu le requin blanc. Un autre a rétorqué les sacs plastiques ! Mais qui fabrique les sacs plastiques, si ce n’est l’homme ! La société ne cesse de parler des questions de pollution, de recyclage... Pourtant les enfants n’en sont pas forcément informés. Ou ne les ont pas entièrement intégrées » s’étonne Natahlie Cariot qui lundi matin pourrait glisser quelques mots sur le sujet devant une quinzaine d’enfants au musée de la Mer de Biarritz. Car lundi matin, c’est l’histoire de Tipia la petite tortue qu’elle racontera à son public. Mais chut ! Laissons-la raconter...

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com