Les animaux de nos villes et campagnes

L'hiver menace les jeunes hérissons


Mercredi 11 Décembre 2013


Mignons ces hérissons qui en plein jour se baladent dans les jardins et traversent au péril de leur vie routes et rues. Mignons certes, mais menacés et affamés. Mammifères nocturnes, ils devraient hiberner en ces temps hivernaux. Hegalaldia, le centre de soins pour la faune sauvage installé à Ustaritz au Pays Basque en a déjà recueilli plus que l'an dernier.




Les hérissons, mammifères nocturnes, traversent rues et trottoirs pour passer d'un jardin à un autre  ©V.B.
Les hérissons, mammifères nocturnes, traversent rues et trottoirs pour passer d'un jardin à un autre ©V.B.
Silhouette furtive dans la nuit. Rase motte, elle longe les murs des maisons du quartier bibi de Biarritz. Un phare déchire l’obscurité. Deux yeux luisent. L’animal se fige. Un chien aboie à côté. Le hérisson est de sortie dans la nuit froide de ce mardi 10 décembre 2013. Il est minuit, entre 3 et 4°C. Que furète-t-il ici sur ce trottoir alors qu’en cette saison d’autres de son espèce hibernent, bien au chaud dans des amas de feuilles et de branches. La douce après-midi, quelque 13°C relevés, encore plus au soleil, a sorti l’animal de sa torpeur hivernale.

Hegalaldia a recueilli plus de 150 hérissons depuis le début de l'année

Les secondes portées de l'année n'ont pas toutes eu le temps de se préparer à l'hiver ; certaines passeront la saison à l'abri chez Hegalaldia©V.B.
Les secondes portées de l'année n'ont pas toutes eu le temps de se préparer à l'hiver ; certaines passeront la saison à l'abri chez Hegalaldia©V.B.
« En Alsace, on ne voit plus de hérissons en cette saison : ils sont tous en hibernation ! relève Stephan Maury du centre de soins pour la faune sauvage, Hegalaldia. Au Pays Basque, le climat n’est pas le même. Mi figue, mi raisin. » Et les hérissons basques en perdent leur latin et les moins aguerris, les plus jeunes, errent la journée en quête de nourriture.

« Nous récupérons beaucoup de jeunes hérissons, nés d’une seconde portée entre juillet et août. Encore plus que l'an dernier. Tous n’ont pas eu le temps de prendre le poids nécessaire pour passer l’hiver, poursuit Stephan Maury. Ils pèsent entre 150 et 200 grammes. Trop amaigris ! Ils devraient peser plus de 450 grammes pour passer sereinement la mauvaise saison. »

Observer un hérisson en plein jour en cette époque n’est donc pas anodin : l’animal est en danger. Reste alors à prendre son téléphone et alerter Hegalaldia (1). Aussi mignon soit-il et proche des maisons, le hérisson n’est pas une espèce domestique, mais espèce sauvage protégée. Si les particuliers peuvent se porter à sa rescousse, ils ne peuvent pas le garder chez eux mais l’amener vers un centre spécialisé.

« Mettez des gants pour attraper un hérisson, prévient Stephan Maury. Histoire d’éviter les piques, les tiques, les puces, voire la teigne. Installez l’animal dans un carton, le fond tapissé d’une serviette. Un carton que vous trouez pour lui permettre de respirer. Et fermé car le hérisson sait très bien franchir les obstacles. Souvent il est en hypothermie. Le mieux est de mettre dans la boîte une bouteille d’eau tiède pour lui apporter de la chaleur. »

Les jeunes hérissons errent la journée en quête de ressources alimentaires

Toutes les consignes de soins et de nourriture sont affichées explique Stephan Maury de Hegalaldia ©V.B.
Toutes les consignes de soins et de nourriture sont affichées explique Stephan Maury de Hegalaldia ©V.B.
Alors que le hérisson biarrot se promène ce mardi soir, vingt-huit congénères dorment au chaud au centre Hegalaldia. Isolés ou regroupés, ils sont fourrés sous leur couverture. A l’infirmerie ou dans les boxes dédiés selon leur état de santé.

Ils y sont arrivés épuisés, dénutris, les uns envahis par les tiques que l’équipe soignante leur retire une à une, les autres les poumons atteints par des vers ou des virus. Chaque jour, ce sont les mêmes gestes qui se répètent. Pesée quotidienne des hérissons, distribution des médicaments et de la nourriture. Un mélange de viandes hachées, de pommes ou de haricots.... Autant d'ingrédients dont le centre manque parfois et pour lequel il a lancé un appel aux dons la semaine dernière. « Les hérissons sont omnivores : ils se nourrissent d’insectes, d’escargots, de baies sauvages... Ils sont parfois même charognards. » ajoute Stephan Maury. A l'infirmerie de Hegalaldia, toutes les consignes sont affichées pour chacun d’entre eux. Les hérissons resteront au centre jusqu’au beaux jours.

En ville, les particuliers peuvent toujours aider les hérissons à passer l’hiver. D’abord en leur proposant une petite gamelle d’eau. C’est ce qui manque le plus dans les cités : l’eau ! Et jamais de lait. Ensuite, dans les jardins, les propriétaires peuvent laisser un couvert au niveau des sols, sous leurs haies. Ils favoriseront la présence de vers dont se nourrissent ces petits mammifères. Sans oublier des feuilles et des branchages dans un lieu isolé : l’animal pourra s’en servir comme abri et y hiberner.

Le compost est une table de choix pour le hérisson

Maryse, bénévole au centre Hegalaldia, prépare les gamelles du soir des hérissons ©V.B.
Maryse, bénévole au centre Hegalaldia, prépare les gamelles du soir des hérissons ©V.B.
« Les jardineries vendent maintenant des pâtés pour hérissons, remarque Stephan Maury. Autant aménager son jardin pour que les hérissons y trouvent des ressources alimentaires naturelles. Le compost est un véritable resto pour l’espèce et la petite faune sauvage. Entre les épluchures et les insectes qui s’y développent... »

Au printemps prochain, les hérissons d’Hegalaldia recouvreront leur liberté. Le hérisson biarrot aura peut-être survécu aux voitures. « Les hérissons couvrent un territoire d’un kilomètre carré, rappelle Stephan Maury. Et ils y sont attachés ; les en déplacer quand ils ne sont pas en danger peut justement les menacer. Ils tenteront de retrouver leur territoire quitte à traverser des voies... En ville, ils n’ont que les bas de portails pour passer d’un jardin à un autre. Et pourquoi ne pas, entre bons voisins, pratiquer un ou deux petits trous dans les clôtures mitoyennes pour leur assurer un passage. Ils éviteront les dangers de la rue ! »

Et le printemps passant, les jardiniers travaillent leurs jardins, coupent et les nettoient. Alors avant de mettre le feu aux feuilles et petites branches, assurez-vous qu’aucune dame hérisson n’y a fait son nid.

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Août 2016 - 18:36 Au chaud les Moineaux

Mardi 29 Mars 2016 - 16:16 Cruauté à l'abattoir de Mauléon


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 958 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com