Ecosystèmes

Côte basque : la vigilance vagues submersion passe au jaune


Mardi 7 Janvier 2014


L'océan Atlantique s'apaise un peu et la vigilance vagues-submersion a baissé son pavillon orange pour un jaune. La prudence reste donc de mise sur le littoral basque.




Sur la plage d'Ilbarritz à Bidart, les déferlantes ont déplacé les roches dans leur furie ©V.B.
Sur la plage d'Ilbarritz à Bidart, les déferlantes ont déplacé les roches dans leur furie ©V.B.
Sur la plage d'Ilbarritz, quelques roches sur le sable. Elles n'étaient pas là voilà quelques jours. Roches que des vagues dans leur furie sont parvenues à déplacer ! Alors que l'océan se retire pour sa marée basse de 15 heures, l'océan s'apaise quelque peu.

Evitez donc les plages

Les vagues perdent sur la plage de la Milady à Biarritz de leur force au fil de la journée mais restent dangereuses dans un sursaut ©V.B.
Les vagues perdent sur la plage de la Milady à Biarritz de leur force au fil de la journée mais restent dangereuses dans un sursaut ©V.B.
La crise s'éloigne mais elle a malheureusement provoqué la mort d'une jeune femme emportée par les vagues dimanche. son corps n'a toujours pas été retrouvé par les équipes de recherche en alerte. Son compagnon a été sauvé in extremis par un promeneur aidé de deux autres hommes.

Sur les plages, les services municipaux tentent de remettre bon ordre aux dégâts provoqués par les déferlantes. Déferlantes qui aujourd'hui ont perdu de la vigueur. Pour autant la prudence est de mise : la vigilance vagues submersion reste au jaune aujourd'hui ! « Les vagues s'amortissent progressivement à partir de cette fin de matinée, a averti la préfecture des Pyrénées-Atlantiques dans un communiqué. Elles restent toutefois encore fortes (houle longue et énergétique) et les départements de la façade atlantique restent en vigilance jaune. Les déferlements peuvent en effet encore occasionner localement des submersions sur les parties basses ou vulnérables. »

Pas question donc de longer l'écume des vagues. D'ailleurs certaines plages restent interdites au public. Celles de Bidart resteront ainsi fermées jusqu'à demain, mercredi, par arrêté municipal.

Virginie Bhat



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Avril 2016 - 16:45 Carpe Diem, le monstre de la Nive

Vendredi 5 Février 2016 - 15:11 Un petit air de printemps sur Mouriscot


Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 894 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com