Les animaux de nos maisons

Chiots et chatons : le trafic rebondit à Noël


Mercredi 18 Décembre 2013


Où donc le Père Noël va-t-il chercher ses chatons et chiots pour remplir sa hotte ? Il puise parfois dans l'économie souterraine où le trafic des animaux de compagnie flambe à l'approche des fêtes. France, Espagne, Grande-Bretagne... les saisies se multiplient.




Le trafic de chiots et de chatons n'est pas qu'un marché économique frauduleux, il compromet l'avenir et le bien-être de milliers d'animaux ©V.B.
Le trafic de chiots et de chatons n'est pas qu'un marché économique frauduleux, il compromet l'avenir et le bien-être de milliers d'animaux ©V.B.
A l'approche de Noël, acheter, qui un chiot, qui un chaton, titille bien des familles. Petites annonces, animaleries.... foisonnent. Elles multiplient leurs offres de ces petites boules de poil qui vont faire fondre les cœurs. Une opportunité économique que les trafiquants en tout genre se saisissent. Leurs réseaux sont parfaitement organisés : ils s'étalent du producteur au commerçant. En passant par le transporteur. Ils sévissent dans toute l'Europe.

Et c'est justement à la veille des fêtes de fin d'année qu'outre Pyrénées, les autorités viennent de démanteler un vaste trafic. Les agents du Service de la protection de la nature de la Guardia Civil ont fait une descente dans une quinzaine d'animaleries de Saragosse et de Gérone. Et suite à leur inspection des lieux, ils ont saisi 146 chiots et 42 oiseaux.

L'Espagne est parfois une plaque tournante du trafic de chiots

L'opération, nom de code Argos, a commencé lorsque la Guardia Civil a détecté une augmentation des ventes d'animaux de compagnie, chiens, chats oiseaux..., en provenance d'Europe de l'Est. Animaux qui auraient pu être introduits frauduleusement sur la péninsule ibérique. En Espagne et au Portugal donc.

Au fil de leurs enquêtes, les agents ont découvert un vaste marché souterrain. Les chats, chiens et autres animaux familiers étaient achetés à vil prix en Europe de l'Est et importés dans des véhicules inadaptés. Ils étaient munis de faux papiers et certificats sanitaires. Une fois sur le territoire espagnol, les trafiquants les blanchissaient, les dotant de nouveaux passeports et certificats vétérinaires falsifiés, voire de pedigrees inventés.

Le crime organisé s'autorise toutes les voies de communication : terre, mer et air. L'Espagne est parfois une plaque tournante de ce trafic. « Notre pays est le récepteur d'animaux de compagnie originaires de pays telle la Slovaquie, précise la Guardia Civil. Et d'Espagne, sont aussi envoyés des animaux vers d'autres pays de l'Union européenne comme l'Allemagne et l'Italie qui travaillent aussi à protéger les consommateurs des autres pays de l'Union. »

Les chiots malades mettent la puce à l'oreille en Grande-Bretagne

Le trafic d'animaux de compagnie n'a pas que de simples répercussions économiques. Il ravage les animaux qu'il prend en otage. Dans les fermes illégales, les chiennes s'épuisent de portée en portée. Les chiots, faute d'attention maternelle parfois, n'acquièrent pas les bons codes canins indispensables à leur intégration dans les sociétés canine et humaine. Les trop jeunes animaux tombent dans certains cas malades, faute de soins vétérinaires adéquats et de vaccinations. Et les familles désemparées qui les ont achetés les voient dépérir.

C'est souvent la répétition de jeunes chiots malades qui mettent la puce à l'oreille des associations de protection animale et des autorités. Et l'Espagne n'est pas le seul pays européen à en subir les ravages. C'est ainsi qu'aujourd'hui, outre Manche, deux personnes ont été arrêtées à Oldham. Les autorités britanniques les soupçonnent d'avoir vendu des chiots malades. Un mois plus tôt, cinq autres personnes avaient été interrogées dans le cadre d'un même type d'enquête et 80 chiots saisis. Les jeunes animaux étaient munis de faux passeports après avoir été importés.

« Le nombre d'appels qui nous avons reçus cette années au sujet de trafic de chiots et d'élevages clandestins canins est vraiment effrayant » commente à propos Ian Briggs de l'unité spéciale de la Société royale de protection des animaux (Rspca). En fait les plaintes à l'association ont explosé, passant de 1678 en 2012 à 2034 depuis janvier.

Et Ian Briggs de poursuivre : « Des gens se font des milliers de livres sterling en élevant et important des chiots malades. Il n'y a pas deux façons pour appeler cela : c'est un crime animal organisé. »

En novembre dernier, la SPA accompagne la gendarmerie dans un élevage clandestin

La France n'est pas plus épargnée. En novembre dernier, la SPA a accompagné les gendarmes de Mars-la-Tour dans un chenil sauvage à Chambley. En cause un élevage clandestin de chats et des chiens de race, « dans un état déplorable et évoluant dans un habitat insalubre. L’élevage ne respectait aucunement la réglementation en vigueur. Les équipes ont retrouvé des animaux dans toutes les pièces de l’établissement » commentait sur son site la SPA le 19 novembre dernier.

Et l'association de témoigner : « La plupart d’entre eux sont dans un état de maigreur avancé et vivaient dans leurs déjections. Des dizaines de chiens étaient attachés dans des boxes situés à l’arrière du bâtiment avec des colliers étrangleurs, n’ayant que l’eau de pluie pour s’hydrater. Ils ont été pris en charge immédiatement par la SPA, de même que les jeunes chiots de trois femelles. Des chats étaient enfermés dans des cages à lapin pour certains, vivant dans leur urine et leurs excréments, et les équipes ont retrouvé des chatons dans des boîtes en bois et en plastique. Une femelle Bouvier Bernois a également été retrouvée avec ses nouveau-nés dans une grosse caisse en principe utilisée pour le transport. »

L'éleveuse est bien connue de la Justice, déjà condamnée pour des faits similaires. 38 chiens, 30 chats, 6 lapins et 1 cochon d’Inde ont été saisis... Ils ont été confiés à la SPA en attendant que le tribunal décide de leur avenir.

L'Union européenne se penche enfin sur la question du trafic

Le trafic des animaux de compagnie a pris une telle ampleur en Europe que les institutions européenne ont décidé de se pencher sur la question. Une question d'autant plus cruciale que les lois sur leur protection varient d'un état membre à l'autre. Et les réseaux clandestins en tirent un profit immense.

Après une première conférence sur le bien-être des chats et des chiens qui s'est tenue à Bruxelles en octobre dernier, la Commission européenne a promis un rapport sur leur commerce et leur élevage l'an prochain. Seconde étape vers une législation européenne. En attendant, les trafiquants poursuivent leurs méfaits et remplissent la hotte du Père Noël de chiots et de chatons. Que peuvent faire les particuliers ? « Tant que les particuliers continueront d'acheter des chiots à ces gens, ces derniers continueront à les leur vendre. Assurez-vous que vous ne mettez pas votre argent dans la poche des trafiquants de chiots à l'occasion de ce Noël. » commente Ian Briggs de la Rspca.

Virginie Bhat




Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 847 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com