Coin des arts

A.L.F. à l'affiche


Lundi 19 Novembre 2012


A.L.F., trois lettres, une cause : la libération des animaux. Actions coup de point dans les laboratoires pour sortir les cobayes de leurs cages... Jérôme Lescure a mis en scène l’action et surtout la complexité de ces militants anonymes que certains Etats qualifient d’éco-terroristes. Le film est à l’affiche pour un soir aujourd'hui au cinéma Le Sélect à Saint-Jean de Luz.




En Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en France ou ailleurs, le Front de libération animale opère frontalement pour sortir les animaux de leurs cages. Anonymes sous leur cagoule, ils entrent dans les laboratoires, les universités, les élevages d’animaux pour la fourrure... et libèrent leurs cibles, les animaux. De gros dégâts matériels souvent, la vie d’hommes menacés parfois par leurs actions Aux Etats-Unis, le mouvement est même considéré comme un mouvement éco-terroriste.

C’est à ce mouvement et surtout ses militants que le réalisateur Jérôme Lescure a voulu s’intéresser. Non par un documentaire mais par une fiction qui veut s’attarder sur la complexité des hommes ou des femmes qui y agissent dans l’ombre.

Jérôme Lescure attaque ainsi son premier long métrage. Mais le sujet, le sort des animaux dans la société, ne lui est pas inconnu. Loin de là. Né en 1974 à Saint-Etienne, il s’intéresse dès son plus jeune âge aux animaux et leur protection. Militant dans les associations, il enquête sur les cas de mauvais traitements à leur encontre et participe à des opérations de sauvetage.

Côté professionnel, l’homme s’engage sur la voie de la réalisation et du montage. Il met son expertise au service de la protection animale. En 2004, il réalise un premier documentaire contre les corridas sous le titre de Alinéa 3. Le titre Alinéa 3 fait référence à l’article 521-1 du code pénal. Ce dernier condamne les sévices graves envers un animal domestique, mais n’est pas applicable aux courses de taureaux, ni aux combats de coq.

Huit ans après, Jérôme Lescure passe donc à la fiction pour dénoncer le sort mortel réservé à d’autres animaux que les taureaux, parmi lesquels des millions de cobayes de laboratoire.

ALF est projeté ce soir au Sélect à Saint Jean de Luz à 21 heures. Attention, des images ou des propos peuvent heurter la sensibilité du spectateur,prévient le Select.

Virginie Bhat



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 31 Octobre 2016 - 19:36 Le Jardin public est tombé sur un os



Zoom

Que faire en cas d'échouage de phoques ou d'oiseaux marins ?

La tempête pointe son nez. Les vents et la houle pourraient malmener certains oiseaux ou jeunes phoques. S'ils venaient à échouer sur les plages, des spécialistes sont là qui aideront à leur porter secours.

06/02/2016


A télécharger : Sur les chemins du Pays Basque


Vos photos

Indice de la qualité de l'air à Bayonne


Partager votre site


xoriburu.info : Faut-il cesser de tuer les animaux pour se nourrir ?: Quelle agriculture dans mon panier... https://t.co/JUOeGjSjGr https://t.co/3NWmfvy78U
Samedi 5 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Le Jardin public est tombé sur un os: Des toiles d'arraignées, des squelettes à deviser... https://t.co/qf8hemZbBt https://t.co/7krcUAiyDj
Mardi 1 Novembre - 09:16
xoriburu.info : Au chaud les Moineaux: La chaleur tient en tenaille Biarritz et la côte basque. Les... https://t.co/mV5HRJzxIe https://t.co/3AyvSfQIXg
Mercredi 17 Août - 10:14
xoriburu.info : Des hirondelles survolent le lac Mouriscot: Chaque année, en avril, une colonie... https://t.co/XrxEkROmvw https://t.co/RUoCsVUAB4
Lundi 11 Avril - 10:16





On marche sur la tête !

Souffrance animale : la face dévoilée de la recherche agricole aux Etats-Unis

Des veaux malformés, des agneaux affamés, des porcelets écrasés par leurs mères difformes... outre-Atlantique, la recherche agricole est secouée par une vague de scandales où les animaux ont connu l'horreur.


Inscription à la newsletter

Recherche

Téléchargement

Nos diapos ou vidéos
29/03/2016 | 964 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 90



cookieassistant.com